jeudi 19 janvier 2017

En voiture Simone!

Comme je ne peux pas vous montrer tout ce que j'ai réalisé pour les fêtes de fin d'année, j'ai décidé de vous faire un gros plan sur un type d'ouvrage que j'affectionne tout particulièrement (en plus c'est un des best-off de mon Pinterest!)

On parle aujourd'hui de la roulotte!

J'en avais fabriquée une un jour où je n'avais pas trop le moral et où je rêvais de tailler la route.
Ce projet était débile d'un stricte point de vue commercial: trop petit pour un prix trop élevé = invendable!



Et pi crotte m'étais-je dit, je fais s'que j'veux, c'est moi le patron! (oui, je me cause gras avec une syntaxe approximative... c'est mon côté bucheronne!)

C'est ainsi qu'une cliente m'en a commandée une pour sa pitchounette, invendable vous dis-je!

La nouvelle est plus colorée et à l'échelle Playmobil:



Plein de détails la différencient de la première: la colombe sur le toit, le marquage à l'arrière, les fleurs...



L'intérieur suit le même aménagement que celui de la première, avec des modifications marginales (modèle du tapis, du couvre-lit...)



Une médaille de la Vierge est aussi présente ici:



Une table et une chaise complètent aussi l'ensemble (la bobine c'est juste pour donner l'échelle)


Dans la foulée, j'en ai profité pour améliorer ma technique sur les roues: Les précédentes étaient bien trop molles et s'écroulaient sous le poids de la roulotte (il a fallut quelques jours pour que ça se produise, c'est pour cela qu'elle sont présentables sur les photos!). Les nouvelles roues sont rigidifiées par de gros boutons moches.

Voilà, j'ai tout dit!

ps: Plusieurs personnes m'ayant demandé un tuto pour cette roulotte, je vais peut-être (prudence) m’exécuter mais cela demandera un certain temps (le temps de fabrication d'une nouvelle plus le temps de noter toutes les étapes...) Autrement dit: Un travail de titan (miniature!)

J'ai plein d'autres trucs en préparation, de nombreux billets sont donc en vue!

A+

mercredi 18 janvier 2017

Scandinave

En lisant le dernier numéro de Love of crochet, je suis tombée sur un modèle de cowl que je me devais de faire dans l'instant (oui là tout de suite!)

Il s'agit du Blomma Cowl, un patron d'Anastasia Popova (que vous pouvez voir là).
Peu de laine nécessaire, des motifs scandinaves et du jacquard: il concentre beaucoup d'atouts!

(Pour ceusses qui ne connaissent pas le principe du cowl, c'est un pull à col cheminée sans pull...)


Porté, il donne comme ça:



Le jacquard étant décidément addictif, je n'ai pas pu m'empêcher de faire une paire de mitaines assorties:



Je sais, des mitaines vides c'est pas trop parlant alors les voilà portées:


Petite précision:
Le col est autour du cou de Môman (et donc pas à vendre) mais les mitaines sont délicatement déposées à la boutique où elles sont au prix de 18€.

C'est lovée près de mon poêle que je crochète, le thé est mon meilleur ami...
Ne glissez pas sur le givre.

A+

mercredi 11 janvier 2017

Et surtout la santé!

Commençons par le commencement:

Je vous souhaite une année 2017
pleine de douceurs, de joies, de fou-rires
et de glucides!

Et oui, me revoilà!
Après un mois de décembre, ma foi, fort industrieux, je peux enfin reprendre le cours de ce blog.

Juste pour vous donner une petite idée de ce que j'ai fabriqué pour les fêtes:

un petit porte-clefs, pour une étudiante en médecine
un gri-gri inspiré des Kimi dolls
  
et une nouvelle roulotte!
Ce n'est qu'un aperçu, il y en avait bien plus! J'en ai publié quelques autres sur fb (mais toujours pas tout)

Passons à l'année qui démarre:


Je viens de terminer un gilet (taille 7ans) d'après le Russet Jacket de Kathy Merrick pour la fille d'une coupine.
C'est un gilet bulle avec des manches 3/4 (que j'ai rallongées) j'ai hâte de le livrer pour voir s'il tombe bien sur la pitchounette!

N'hésitez pas à aller voir les patrons de Kathy Merrick, cette fille a une productivité impressionnante avec un sens des couleurs remarquable (pour celle qui connaissent c'est l'auteure de la sublime Babette blanket...)


Comme il faisait froid ces derniers temps, je me suis fait des gants qui piquent les yeux, tout en laine Colbert (ce qui me permet de montrer en douce mon plumier à crochet Yoda...)

Sinon, je vous aurai bien montré mon nouveau châle dont je suis toute fière, mais comme le ciel a décidé de se déverser sur mon jardin, la séance photo est reportée...

Je m'arrête ici, veuillez descendre du chabus sans oublier votre parapluie!
J'ai pleins de projets sous le coude, je vous tiens au courant.

Restez bien au chaud à l'abri des virus malveillants...

ps: j'ai vu Rogue one et...Rhâââ trop bien!!!

A+

vendredi 18 novembre 2016

Loin dans la forêt

Quand j'étais petite (juste après la disparition du dernier dinosaure donc) mon Pôpa nous avait offert à ma sœur et moi (enfin surtout à moi, mais il faut pas lui dire ça la rendrait trop triste...) une poupée permettant de raconter une histoire.

Je vous la rejoue?

C'est l'histoire d'une petite fille toute de rouge vêtue.



Parce qu'elle portait une capuche rouge et qu'elle n'était pas grande, on l’appelait le petit chaperon rouge (cherche pas c'est du vieux françois).



Un jour, sa mère l'envoie apporter des provisions à sa mère-grand (irresponsable: on n'envoie pas une petite fille toute seule dans la forêt sinon après ça fait les gros titres chez Jean-Pierre Pastis)



Et là, patatras, elle tombe sur un os!


Bon, l'os ressemble salement à un loup et du coup ça vire au carnage...

[Attention spoiler: à la fin des fins, un chasseur déboule et sauve tout le monde!]

On n'évoque pas la mère trainée devant les tribunaux mais c'est pour pas gâcher l'ambiance.

Ce que vous venez de voir n'est pas la poupée de mon enfance (je ne sais pas où elle est passée) mais ma relecture au crochet de la chose: une poupée trois-en-un!

Je me suis librement inspirée de la Cendrillon d'Irka qui en avait fait un patron gratuit (trouvable là en plein de langues mais pas en français, désolée)

Si elle vous tente, vous pouvez vous y mettre ou ou ou... la trouver toute faite à ma boutique!
Elle fait 15cm de haut, est lavable (à 30°C) et est disponible contre 30€ (par correspondance les frais de port sont en sus)
 
C'est pas le tout mais j'ai un monceau de travail qui n'attend que moi.
J'y retourne immédiatement!

A+

mardi 15 novembre 2016

Le trop et le trop peu

Je vous présente mes plus plates excuses pour cette trop longue absence bloguesque.

Et oui je me confronte au paradoxe de la blogueuse: faire ou dire. Au choix soit je fais soit je dis mais je ne parviens pas (ces temps-ci) à concilier les deux!

Ce sera donc un tout petit billet pour vous dire que mes crochets n'ont pas le temps de refroidir entre deux ouvrages et que le temps file plus vite qu'un bas de soie...

Pour vous donner un aperçu du chantier, un cliché d'une (petite) partie de mes réalisations récentes:


De la grosse maille, de la petite.
Des moufles, des mitaines, des écharpes.
Du panier.
De la roulotte.
Et le reste!

Pour les paniers, vous pourrez les retrouver sur le stand de l'ESCN pendant le marché de Noël du 26 novembre à Saint-Saulge. Ils sont faits avec le tricotin du yarn bombing du festival de cet été (visible là)
Une façon de recycler toute cette joyeuse fibre en autre chose, je réfléchis d'ailleurs à d'autres recyclages du tacot...

Lors du marché sus-nommé vous pourrez aussi me voir puisque j'y expose sur mon propre stand.

J'arrête de bavasser: d'autres ouvrages m'attendent...

A+

vendredi 21 octobre 2016

Plumes pures laine

Entre la confection d'une paire de moufles et d'une paire de mitaines (soyons prévoyants, l'hiver approche!) je trouve enfin un peu de temps pour vous montrer mon dernier sac (pour l'instant)

Un canevas brodé en laine, une fermeture éclair et un peu de tissus d'ameublement, il n'en faut pas plus:


(Et oui, la photo a été prise quand il y avait encore du soleil!)

Ce petit sac (25x31cm) se porte au bras (pas de sangle cette fois) dignement, comme une lady (ou la reine d'Angleterre)


Bien que réalisé avec un oiseau, il n'est pas figuratif: pas de scène dantesque ou d'image (presque) licencieuse!
Autant dire qu'il se porte en toute occasion: chasse au tatou, dévorage de cookies groseille/anchois ou même réception chez l'ambassadeur!

Afin de préserver l'intimité de son contenu (ou de sa propriétaire) il se ferme avec un zip muni d'un anneau (pratique quand on a un cornet de glace à la main...ou une bouteille de vodka ouverte à vous de voir)


La doublure est équipée de deux poches afin de s'y retrouver dans son bazar (je vous connais: tout comme moi vous transportez l'intransportable, ne niez pas!)

Les anses sont doublées d'un velours vintage (et néanmoins chocolat) d'une grande douceur (ce qui est important pour votre manche de manteau!)

Cette charmante bestiole est à votre disposition à la boutique au prix de 45€ (par correspondance les frais de port sont en sus)

Sur ce, je vous laisse à vos pensées (que j'espère joyeuses) et retourne à ma table de travail...

A+

mardi 18 octobre 2016

A l'ombre des cocotiers

Comme je vous l'avais écrit précédemment je suis en pleine période "sacs".
Après la chasse au tigre (qui a trouvé un nouveau foyer) changeons de continent et passons dans les douces îles du Pacifique (avant qu'elles ne disparaissent dans la montée des eaux #réchauffementclimatique #jesaismettreunebonneambiance!).

Une pochette plus qu'un sac.
Le genre qu'on peut glisser sous son bras en emportant tout de même le nécessaire à la survie en milieu hostile (dîner mondain, restaurant, soirée macramé que sais-je!)


 Souriante, une vahiné se prélasse...


Ce qui sous-entend un manque certain de textile...


Oups! J'ai oublié de prévenir qu'on voyait un sein! (un coquillage aussi mais on s'en fout du coquillage, non?)
Le tout est à l'envers (cul par dessus tête donc, fallait bien que quelqu'un la fasse celle-là!) par la grâce du pliage...

Si vous vous demandez pourquoi la bride est si colorée, je vous répondrais que c'est à cause de la doublure (une pure cotonnade 70')



En guise de pétouillon saisissoire du zip, un camélia (pas très aléoutienne comme fleur mais je n'avais pas de tiaré sous la main)


Du côté des infos cruciales: Cette pochette fait 26x18cm, elle est majoritairement en coton (canevas compris) et est à votre disposition en échange de 25€ à la boutique (par correspondance les frais de port sont en sus)

nb: Un pétouillon saisissoire est un dispositif facilitant la préhension d'un objet (ici la tirette du zip)
source: folklore personnel


A bientôt avec un autre sac (le soleil fait rien qu'à m’embêter aujourd'hui sinon je vous l'aurai présenté)

A+