jeudi 20 novembre 2014

Sunny done!

Un billet tout court juste pour vous dire que ça y est je l'ai fini!
De quoi donc qu'on z'i parle?

Ma Sunny spread pardi!!!


Danse de la joie, repos des jointures, j'ai enfin achevé mon plaid.

Il m'aura fallut un temps certain pour y parvenir (Le billet qui parlait des débuts c'était quand déjà? Ah ouais... le 30 septembre quand même!) mais c'est fait!

Comme je l'anticipais, j'avais suffisamment de pelotes pour le finir...hormis le blanc (ben voyons) que j'ai complété par quatre pelotes de chez Mondial Tissus pour la bordure. C'est là que  l'on réalise qu'il n'existe pas UN blanc universel mais bel et bien DES blancs. Je chipote mais en vrai il y a une vraie différence de ton (le premier est un peu plus jaune). Fort heureusement, j'ai pu trouver une limite logique entre les deux (ça se jouait à quelques mètres) mais après coup, je me demande si je n'aurai pas du la faire contrastée ma bordure...Jamais contente la fille.

Allez, je vous en mets une autre (de photo) juste pour le plaisir:


ps: je sais, le bord gondole, mais à cette taille je n'arrive pas à bloquer proprement.
pps: le patron gratuit (en anglais) c'est par là!

Je continue mon labeur de sous-traitant du père Noël et vous souhaite une bonne fin de journée.

A+

mardi 18 novembre 2014

Cinq fruits et légumes par jour (ou plus)

Dans ma recherche de nouveaux objets en crochet (si possible à un tarif abordable) je suis revenue à un exercice que je pratique souvent dans le cadre privé.
Bien souvent, j'agrémente mes paquets cadeau de petits grigris en forme de légumes, ou de fruits, ou de fleurs.
C'est là que je me suis dit: "Et pourquoi ne pas les proposer aux autres?" (ceux qui ne savent pas crocheter, qui n'ont pas le temps...)

Ainsi, aujourd'hui, je vous présente mes primeurs!


Riches en vitamine L (comme laine) ils sont disponibles en toute saison et sont garantis sans OGM, ni gluten et encore moins de pesticides!!! Ils ne sont pas comestibles pour autant et bien qu'appétissants, dépourvus du moindre goût...Allez comprendre!

Si on détaille la petite famille, nous pouvons trouver:

Dans la catégorie fruit

Pomme, poire, fraise, tomate et citron (vert ou jaune)

 Dans la catégorie légumes

Carotte, poireau, petit pois et navet (jeune)

Et hors-catégorie (juste comme ça, parce que je les fais depuis longtemps ce sont des starlettes!)

Les radis, rose et rouge, long et rond
Pour vous donner une idée de leur taille, sachez que la poire fait 10cm de haut (c'est la plus grosse) quand les fraises font 5cm.
Les matières sont diverses, passant du prosaïque acrylique à la noble laine (sans oublier le coton)
Totalement textile, ils peuvent être accrochés où l'on veut (vêtements, sac, porte-clés) avec un peu de matériel on peut même en faire un mobile: à vous de voir!

Les prix varient de 5 à 10€ la pièce (possibilité de panier-garni végétarien)
Pour tout détail supplémentaire, passez dans mon échoppe (par mail ça marche aussi hein, j'suis pas comme ça!)

Vous aurez remarqué que, fine mouche prévoyante que je suis, les photos ont été prises quand il y avait encore du soleil! Depuis toute la pluie du ciel se déverse dans mon jardin (et accessoirement dans ma cuisine...*%&#@ de toiture!!!)

Bon, j'y retourne (à ma table de travail) c'est que les marchés se rapprochent (le 29 à Saint-Saulge par exemple)

A+



mercredi 12 novembre 2014

Du côté des minots

Comme un air de conte de fée dans le dressing des petits.

C'est sur le thème des histoires du sieur Perrault que je me suis fixée pour mes derniers accessoires.

Devinez lequel:


Si j'ajoute cela:


Bon, il manque Mère-grand mais vous avez trouvé...hein?
Bravo!
Oui, c'est bien l'histoire du petit chaperon rouge (avec le grand méchant loup, obligé)

On parlait accessoires, ce ne sont donc pas des poupées (en plus, elles sont bien plates pour des poupées)

Ca vous mets plus sur la voie, si je vous montre ceci?


ou ça?


Bien vu, ce sont des écharpes.

Taille enfant (mais elles fonctionnent sur des adultes...avec humour) et à passant (pas de noeud, sécurité oblige)

Une petite vue de couple?


Elles font 65cm de long (hors pattes/queue/jambes/bras) pour 9cm de large. Je les ai faites en acrylique facile à laver-qui gratte pas-qui crisse pas, avec des détails en coton (pour les cheveux du chaperon) ou mohair bizarre (pour la truffe du loup).

Les deux sont disponibles à la vente à la boutique au prix de 15€ pièce (par correspondance les frais de port sont en sus mais pas le paquet cadeau qui est réalisé sur simple demande)

Evidemment, c'est maintenant que les photos sont prises que le soleil daigne apparaitre...gnnnnn!!!
Je tousse un coup, me mouche un peu (merci la crève) et retourne à ma table de travail...


A+


jeudi 6 novembre 2014

Du glucose en pelote

Oui oui, c'est bien cela!!!
Une pure pelote de douceur.

Bon, je dois l'avouer, pour le titre je ne me suis pas épuisée: il est directement inspiré par le nom du fil utilisé.
Non pas que Rico ait baptisé un de ses fil "glucose" (quand même pas) mais Bonbon ("creative bonbon" même)
Pour cette laine c'est super bien trouvé, ce sont 100m de parfaite douceur qui vous sont vendus. Un pur bonbon!
Les pelotes sont impressionnantes par leur taille, une grosse boulette, une pastèque de laine.
C'est en cherchant un fil très doux pour une cliente que je suis tombée dessus.

En passant, que je vous dise, je l'ai acheté chez Calicotis, une petite boutique de tissus et laines sise au 9 de la rue des Boucheries à Nevers: l'accueil est gentil comme tout et la sélection de produits bien vue (une bonne adresse quoi!)

Revenons au sujet du jour: qu'en fis-je de cette laine?


Un slouch, tout moelleux, une vraie couette de tête!


La partie supérieure étant doublée par une deuxième couche de points, elle garde de la tenue sans cartonner.

Dans ma grande parano de manque de laine, j'avais acheté deux pelotes. Il se trouve qu'une pelote suffit pour un bonnet (même de proportions généreuses).

Du coup, je me suis fendue d'une écharpe de la même eau:


Telle que je l'ai conçue, elle tourne naturellement autour du cou, les deux disques d'extrémité permettent de l'assurer sans la nouer.

Portée, elle donne comme ça:


Cette laine étant du super chunky (on utilise un crochet 10mm: je n'ai pas l'habitude de bosser avec un tuteur à tomates!) elle monte très vite. J'ai l'impression de crocheter à la vitesse de la lumière (ça change de la dentelle)

Dès aujourd'hui les deux sont disponibles à la boutique au prix de 28€ pièce (par correspondance les frais de port sont en sus, mais pas l'emballage cadeau qui est fait sur simple demande)

Bon, il semblerait que l'automne soit vraiment arrivé: je cours me faire une tasse de thé!

A+

mardi 28 octobre 2014

La fête des monstres

Cette année, l'espace socio-culturel de Saint-Saulge (ouais je sais, ça claque) prend les réjouissances d'Halloween en main.
Du coup, la récolte de bonbons, le goûter, la déambulation des petits monstres sera organisée ET annoncée à l'avance!!!

Côté bonbons, je suis parée (yapluka choisir le panier, c'est dire!) mais cette fois-ci j'ai décidé de souligner un peu plus l'évènement.

Je n'ai pas l'intention de me déguiser (faut pas pousser non-plus) mais de faire un clin d'oeuil  (je ne sais toujours pas taper les caractères spéciaux, c'est une honte) aux enfants...tout en gardant ma dignité d'honnête commerçante...
J'ai donc opté pour le plus simple et le plus pratique pour moi: un bonnet!


A classer parmi les bonnets crétins, je le complèterais vraisemblablement par un maquillage plus marqué que d'habitude (à la truelle donc).
Ma petite araignée sera aussi de la fête ainsi que les mini-jack qui seront disposées artistiquement sur le bord de mes vitrines (j'envisage de les creuser comme les grandes...)
Manque plus que la fausse toile d'araignée (pour les vraies, j'ai tout ce qu'il faut, merci) et tout sera en place!

Bonne cure de sucreries à tous!

A+

mardi 14 octobre 2014

Erable en automne (et c'est pas de la botanique)

Après les bonnets et les mitaines il était logique que je vous fasse une écharpe.

Ici on ne parlera pas de la grrrrrrrande écharpe qu'on entortille joyeusement autour du cou (tiens, d'ailleurs Daily Mimolette en a fait une très chouette là)

Non non non! Le sujet du jour est la toute petite, qui se glisse sans encombre pour combler le décolleté ravageur (pour les bronches) du manteau d'hiver traitre (le manteau et l'hiver tant qu'on y est).

Je suis partie d'une paire de pelotes d'une laine douce, pas vraiment poilue, d'un rouge profond trop tentant avec une brillance sympathique dans le fil. Comme j'aime les points en relief et que le fil s'y prêtait, je suis partie sur un principe de torsades.

Autant le savoir tout de suite, la torsade c'est ludique mais pas forcément évident-évident à gérer.

C'est ainsi qu'il m'a fallut pas moins de trois tentatives avant d'arriver à mes fins, tout ça pour oublier de prendre en notes le modèle définitif...Mais tout va bien: elle est finie et montrable!!!

Feuille d'automne
Rouge comme une feuille prête à tomber, ma petite écharpe se ferme grâce à deux feuilles qui peuvent se poser dans l'échancrure de votre manteau.

Toute dépliée, elle se présente ainsi:


Les passants d'attache se cachent dans le motif feuillu, je suis assez fière de moi sur ce coup!
Comme vous pouvez le constater, finalement elle est un peu poilue cette laine: C'est l'incertitude du fil, le poil s'est révélé après coup (ce n'est quand même pas du mohair) mais elle luit doucement au soleil (il faut me croire sur parole: en photo je n'arrive pas à le montrer)

Côté pratique, ma petite feuille fait 52cm de long (hors feuilles) et 14cm de large.

Cette petite merveille (ça va les chevilles? Pas besoin de bandes molletières?) est à votre disposition à la boutique en échange de 25€ (par correspondance les frais de port sont en sus mais pas le paquet-cadeau qui est réalisé sur simple demande)

Il semblerait que le soleil ait décidé de trainer encore un peu par-ici et c'est tant mieux: Le week-end prochain c'est la Fête de la châtaigne à Saint-saulge! Viendez nombreux!!!

A+

jeudi 9 octobre 2014

Anti-frimas, la suite

Comme promis, après la série de bonnets d'hier, je vous présente une brochette de mitaines.


Parce que la mitaine permet de garder les mimines au chaud tout en conservant la précision des doigts (z'avez déjà essayé d'ouvrir une serrure avec des moufles?)

En toute impartialité j'ai donc décidé que ce serait l'accessoire ultime pour cet hiver!

Le premier qui me dit que c'est crétin passq' ça garde au chaud la seule partie de la main qui ne refroidit pas, je le...je préfère ne rien dire et garder mon quand à soi, moi, toi...ch'ais pas mais c'est terrible!

Donc, mes mitaines so 14:

Des mitaines courtes, en acrylique vert amande (ou céladon, donc...) ajourées sur le dessus de la main et ornées d'une rangée de petits boutons de nacre vintage.
C'est là donc (céladon, vous z'aviez compris)

Une paire bicolore bleu chiné/blanc (remember Toctoc? C'est le même fil)
Paimpol plage

Enfin, de la même couleur que Crème glacée mais avec une touche d'orange et une rondelle ornementale à l'intérieur du poignet:
Zeste d'orange
Toutes ces mitaines sont de taille 7/7,5 , avec de la marge grâce à la souplesse de la maille (on peut monter environ à une taille au dessus). Elles sont toutes en fil acrylique épais (et donc moelleux) aisé d'entretien.

Par ailleurs, elles sont en vente à la boutique au prix de 15€ la paire (par correspondance les frais de port sont en sus mais pas le paquet cadeau qui est réalisé sur simple demande)

Vu le temps qu'il fait aujourd'hui, je ferai mieux de fabriquer des bottes en caoutchouc...je retourne à mon chantier en cours.

A+